french KZ Schandelah - auf Französisch

Un KZ est né

Un camp de concentration est né

Bild anzeigen
Début mai 1944, les premiers 50 prisonniers du camp de concentration de Neuengamme arrivèrent. Leur nombre ne cessa d’accroître agrave; 800 jusqu’en novembre 1944. Fin mars 1945, leur nombre atteignit le chiffre de 1300, dont 500 venaient du camp de concentration de Porta Westfalica. Chaque cabane abritait entre 250 et 300 prisonniers. A l’intérieur, il n’y avait que des lits superposés en bois pour trois personnes. Pendant les semaines précédant la libération, un lit devait suffire à deux prisonniers. Le camp était entouré dune double clôture électrique.

Bild anzeigen
Jerzy Budkiewicz, arrâté pour avoir résist eacute; aux autorités en 1942 à Varsovie, fut d’abord incarcéré à Pawiak. Aprés être transféré à Auschwitz, il travailla dans une compagnie de discipline du camp de concentration de Birkenau. Puis il fut transféré à Neuengamme. Il travailla dans le port et produisit des briques avant d’ être transféré au camp de Wittenberge où il travailla entre mars 1944 et février 1945. Après être retourné à Neuengamme, il fut acheminé, avec 200 autres prisonniers, vers Schandelah. Il écrira plus tard : « Il était sale et plein de poux. Les cabanes étaient rudimentaires, les prisonniers épuisés et mal traités. Même les ouvriers civils n’ étaient pas gentils. On demandait de nous de la discipline et du bon travail bien que nous soyons déjà trop fatigués. Les prisonniers mal traités par les coups de pieds des gardiens n’arrivaient même plus à se relever. J’y ai rencontré beaucoup de Danois et de gens qui connaissaient bien la Bible. Le sort d’un grand nombre de communistes espagnols était particulièrement lourd. Beaucoup d’entre eux ne parlaient que l’espagnol et souffraient du mauvais temps et de faim. Très souvent, leurs rations étaient volées. Le commandant du camp, un nommé Ebsen, était un sale type, qui, encore en mars 1945, lorsque la défaite était imminente, osait dire : « Vous étes ici pour travailler et pour crever. »

Bild anzeigen
Bild anzeigen